Publicité Elam

Affûteur/se

Le Bois

Bois

Que vais-je faire au quotidien ?

Les cadences des scieries ne cessent de s’accélérer et les machines de se sophistiquer. C’est en grande partie grâce à un métier clef, celui d’affûteur. C’est lui qui, avec son savoir-faire technique, s’assure que les machines de coupe restent performantes.

L'affûteur effectue un travail de maintenance régulier. Il vérifie le tranchant des lames avant de les reposer sur les différentes machines. Il intervient aussi en cas de panne sur les outils tranchants d'un atelier. Il peut participer au démontage des lames et autres pièces tranchantes des machines de découpe, tranchage et écorçage. Comme les machines qu'il manipule sont dangereuses, il est aussi garant des normes de sécurité : il en va de sa propre sûreté, mais aussi de celle de tous les employés d’une scierie. Un métier où l’expression « être sur le fil du rasoir » prend tout son sens…

 

Quelles seront mes perspectives ?

Un affûteur peut passer chef d'équipe affûtage et prendre des responsabilités de gestion dans une entreprise de transformation du bois.

Quel diplôme dois-je avoir ?

  • Niveau pré-Bac
  • Aucun diplôme requis, mais un CAP ou CFP en mécanique ou chaudronnerie constituent un plus

Combien vais-je gagner ?

  • Entre 200 000 et 400 000 FCFA par mois en moyenne en fonction du niveau de qualification et de l'expérience
  • Certaines entreprises offrent des primes supplémentaires (par exemple, prime de transport et de panier)

Quel doit-être mon profil ?

  • Apprécier les travaux manuels
  • Se montrer rigoureux et organisé
  • Avoir le sens du détail
  • Etre doté d’un bon sens de l'organisation
image

Envie de devenir affûteur/se ?

Pour cela, il faut :

  • Être détenteur du BEPC est apprécié
  • S’inscrire pour une formation de CAP ou CFP en mécanique ou chaudronnerie est un bon pré-requis. Par exemple dans un CFPP à Basile Ondimba, Fidèle Andjoua Ondimba, Port-Gentil ou dans un Lycée Technique comme le Lycée Technique d'Owendo

 

Autres Métiers du secteur